Le retour réussi de la "Fête des voisins"

Publié le par Mohamed FELLAH

Vendredi dernier s'est tenue l'édition 2022 de la Fête des voisins. Comme chaque année la vie d’Agen,  les 23 conseils de quartier ainsi que de nombreux habitants ont fait de ce rendez-vous une fête agenaise sous le signe du partage et de la convivialité.

Le principe de la Fête des voisins est simple : il invite chaque habitant désireux de partager un moment avec ses voisins, de participer à un repas généralement organisé sous la forme d'une auberge espagnole et très souvent en musique.

L'édition de cette année avait une saveur particulière. En effet la crise du Covid qui a paralysé de nombreuses activités collectives, a empêché que ce rendez-vous se tienne en 2020 et en a limité la participation en 2021. L’édition de cette année était donc pour nous, comme pour chaque ville organisatrice, un véritable test : Est-ce que les habitants secoués par une succession de crises usantes  allaient renouer avec cette fête du partage et de la proximité ? À notre grande et agréable surprise l’édition de cette année a été un franc succès. De nombreux habitants des quartiers d'Agen, encouragés par leurs conseillers ont sorti tables et chaises pour célébrer la joie du voisinage !

Ce retour réussi de la "fête des voisins" nous le devons d’abord à nos conseillers de quartier qui se sont mobilisés et qui ont su trouver la bonne tonalité pour cette édition. Mais nous le devons aussi à l’ensemble des agenais, qui à travers leur participation ont montré qu'ils étaient en demande d'espaces de convivialité et d'échange. Les agenais nous ont exprimé leur souhait de se retrouver.

La "Fête des voisins" est parfois regardée comme une espèce de "gadget", mais nous restons, à la ville d’Agen, convaincus que cette opération, aussi symbolique qu'elle puisse paraître permet, non seulement de consolider les liens entre les habitants, et aux nouveaux arrivants de connaître leur entourage, mais aussi de contribuer à la lutte contre l’isolement, véritable fléau de notre siècle.

Certes ce n’est pas la "Fête des voisins" qui sera en capacité de solutionner le problème complexe des personnes isolées. Mais en adepte des petits cailloux blancs qui tracent le chemin de la cohésion sociale ou encore de la théorie du Colibri, je reste persuadé que ce sont des petites et parfois modestes actions mises qui, mises bout à bout, nous permettront de faire reculer le phénomène.

La fête des voisins a fait un remarquable retour dans le paysage des animations agenaises et nous continuerons d'accompagner l’ensemble de ses acteurs avec force pour en faire un rendez-vous incontournable.

À l’année prochaine donc !

 

MF
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article